MATHEMATIQUES

joris Abadiejoris Abadie

Les mathématiques sont présentées comme la seule science dites exactes du fait que nous pouvons en fixer les lois à notre convenance.
Je pense que l'erreur actuelle est de vouloir analyser toutes les sciences à l'aide d'une mathématique particulière issue de l'innée, nommée algèbre.
De l'observation, nous pouvons appercevoir que chaque science possède ses propres lois et donc ses propres mathématiques.
En argument en science physique, nous nous appercevons que ce sont des systèmes mathématiques différents de l'algèbre qui nous permettent de décrire les courbes de mesures. De même en informatique nous nous appercevons que c'est le langage booleen qui nous permet de raisonner. De même encore pour construire une phrase nous nous appercevons que se sont des lois particulière d'algorithme mathématique qui nous permettent de nous exprimer.
Je pense qu'il est temps de définir et de donner les domaine de définitions de toutes ces mathématiques, ainsi nous éviterons de nombreuses erreurs de raisonnement.
Bonjour,
Le fil de ce message l'a conduit sur le forum de philosophie, et ma curiosité m'a fait remonter à son origine, c'est la raison pour laquelle j'y répond.
Après avoir lu votre texte je suis surpris. Je suis surpris car loin de dénoncer un conditionnement, vous imposez. Monsieur, nul besoin de détruire pour construire, il suffit de consolider les bons cotés.
En exemple, je vous fais une proposition, plus exactement j'expose une idée à votre entendement et votre libre arbitre est libre d'en disposer comme bon lui semble. En d'autres mots, je pense que nous utilisons une seule sorte de mathématique, la sorte qui est faite pour compter les moutons, nous pensons, raisonnons à propos de tout et n'importe quoi à travers ce filtre ou plutot outil déformant la raison. Je pense et ai convaincu quelques personnes déjà que chaque science possède ses propres mathématiques qu'il faudrait présenter et définir dès le plus jeune age.
a) les mathématique des bergers ( info donné par un théologien
musulman " initié " ). Al-jar, type issue de l'innée, permet de
compter ses moutons.
b) les mathématiques avec un temps en mode expo proportionnel ( chose
que je présente sur le site hypothèse sur le temps http://www.letime.net , celà s'appelerai le phi-issad toujours selon le même théologien )
c) mathématiques d'une géométrie spaciale en mouvement comportant
plusieurs éléments en inter-action ( toujours selon le même
théologien, mais là j'ai du mal à suivre dans les développements )
d) la géométrie classique associée à la balistique.
e)les probabilités
f)les algorithmes utilisées et leurs lois en langue française
g) les mathématiques du language booleen puis or et nand, vers karnaud
( je me souvient plus de l'ortographe du nom)
etc ...
Je pense que vouloir tout analyser avec l'algèbre est une incohérence
qui pousse à la déraison et aux souffrances du mauvaix entendement.
Mais l'important n'est pas là, l'important est que détruire sous prétexte d'empécher de détruire est toujours détruire. Agir, construire, sur les causes, et non sur les effets, si gavage de télé, c'est que les enfants ne peuvent pas courrir dans les près. Si les gens meurent plus tot c'est qu'il n'y a plus de sens social et des fermeture d'hopitaux, ce n'est pas en leur apportant un verre d'eau qui va les prolonser d'une journée que vous allez changer cet état de fait, changer la cause.
Apj

HYPOTHESE SUR LE TEMPS